Miss South Africa 2023 and the Changing Face of Beauty Pageants

Miss Afrique du Sud 2023 et le visage changeant des concours de beauté

L'importance de Miss Afrique du Sud et son rôle dans la refonte des normes de beauté

Miss Afrique du Sud : faire le pont entre tradition et modernité du concours  

Par Buhlé Mbonambi

La tension était palpable alors que les deux dernières candidates encore en lice pour Miss Afrique du Sud 2023 attendaient que l'une d'elles soit annoncée gagnante. Alors que l'animateur Bonang Matheba tenait le coup pour créer un effet dramatique, le public de la Sun Bet Arena de Pretoria, en Afrique du Sud, était au bord de son siège.  

Et puis est venu le rugissement assourdissant lorsque Natasha Joubert a été annoncée comme Miss Afrique du Sud 2023. L'arène a littéralement tremblé alors que les gens criaient leur approbation. En quelques secondes, la vie de Natasha Joubert a changé à jamais.  

Alors que la victoire du créateur de mode a laissé beaucoup de personnes divisées sur les réseaux sociaux, grâce à sa participation précédente à Miss Univers 2021, ceux qui ont regardé l'émission de téléréalité Crown Chasers animée par Zozibini Tunzi (Miss Afrique du Sud 2019) étaient satisfaits.  

Elle rejoint désormais une liste de femmes qui ont remporté la couronne. Aura-t-elle un impact aussi important que ses prédécesseurs ?  

L'histoire des concours de beauté  

Pour vraiment apprécier l'importance de l'évolution de Miss Afrique du Sud, il est essentiel d'explorer le contexte historique des concours de beauté. Ces événements remontent au début du XXe siècle, lorsqu'ils étaient principalement axés sur les attributs physiques. À mesure que la société progressait, les concours progressaient également, devenant des plateformes mettant en valeur les réalisations, l'intellect et les contributions sociétales des femmes.  

Même si l'histoire de Miss Afrique du Sud n'est pas rose, en particulier dans l'Afrique du Sud de l'apartheid, elle occupe aujourd'hui une place particulière non seulement en tant que compétition nationale, mais aussi en tant que reflet de l'évolution des normes et des valeurs de la société.  

Rares sont ceux qui peuvent nier l’importance de Miss Afrique du Sud, son rôle dans le monde de la mode et de la beauté, ainsi que le parcours transformateur qu’elle a parcouru au fil des ans. Depuis sa création, Miss Afrique du Sud, comme de nombreux concours, a captivé les cœurs et les esprits, agissant comme un puissant prisme à travers lequel les normes sociétales de beauté et d’élégance sont réfractées.

Ces dernières années, le concours célèbre non seulement l'attrait esthétique de ses candidats, mais met également l'accent sur leur intelligence, leur passion et leur engagement envers diverses causes sociales.  

Les gagnantes comme l'éventuelle Miss Univers 2019 Zozibini Tunzi, Shudufhadzo Musida (2020) et Miss Supranational 2022, Lalela Mswane, qui a été couronnée Miss Afrique du Sud en 2021, ont résisté à la tendance de l'apparat, ayant un impact mesurable qui les a rendues appréciées à l'échelle mondiale.  

Célébrer l'évolution de la beauté et de l'autonomisation  

Cela est dû en partie à l'impact du processus de jugement de Miss Afrique du Sud au fil des années, qui a conduit à des changements globaux dans ce que sont aujourd'hui les concours de beauté. Initialement ancrés dans la présentation de la beauté physique, ils se sont désormais étendus pour englober diverses qualités, notamment la conscience sociale, le plaidoyer et la philanthropie. Miss Afrique du Sud, en particulier, s'est transformée en une plateforme permettant aux jeunes femmes d'amplifier leur voix, de défendre le changement social et de redéfinir les normes de beauté.

Comme on le voit sur Crown Chasers , participer à Miss Afrique du Sud est une expérience transformatrice pour les candidats. Au-delà des robes scintillantes et des sourires radieux, les participants acquièrent des amitiés durables, des opportunités de réseautage et une compréhension plus approfondie des problèmes sociaux. Les compétences acquises au cours du voyage leur permettent d’avoir un impact positif sur la société, en menant la charge du changement dans divers domaines.  

Contrairement à certaines critiques, les concours de beauté se sont révélés être des moyens influents pour promouvoir l’estime de soi et l’autonomisation des participants. S'engager dans une préparation rigoureuse, y compris la formation, la prise de parole en public et la mise en valeur des talents, renforce non seulement la confiance des candidats, mais leur confère également des compétences qui transcendent la scène du concours.

C'est après avoir remporté leur cohorte que Zozibini Tunzi, Sasha Lee Laurel (2019) et Shudufhadzo Musida ont contribué à la Masterclass de l'AFI, partageant leurs histoires sur l'impact qu'elles ont eu sur l'évolution des normes de beauté et la promotion de la diversité.  

Les concours de beauté modernes sont désormais les champions de la diversité. Ils remettent en question les normes de beauté traditionnelles en présentant des candidats de diverses origines ethniques, types de corps et identités culturelles.

Ces plateformes redéfinissent la beauté, en mettant l'accent sur l'individualité, la personnalité et la capacité à avoir un impact positif sur la société. Et nous espérons que Natasha Joubert fera exactement cela.

IMAGE : Miss Organisation sud-africaine 2023/Scott Hurly
Retour au blog

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés.